Autoconsommation photovoltaïque : une solution pérenne face à la hausse des prix de l'électricité

Dans le contexte actuel, l’électricité a connu une augmentation importante de son coût. La sécheresse et l’indisponibilité d’une partie du parc nucléaire français se sont ajoutées au blocage du gaz russe. Des difficultés qui risquent de durer plus longtemps que prévu. 

En réponse à cette situation, l’autoconsommation photovoltaïque est une solution pérenne. Elle consiste à produire et consommer sa propre électricité solaire. De cette manière, vos clients se retrouvent moins dépendants du réseau électrique national. 

 

autoconsommation photovoltaique

 

Principe de l’autoconsommation photovoltaïque

 

Qu’elle soit énergétique comme alimentaire, l’autoconsommation consiste à consommer une ressource que l’on a produite nous-mêmes. Pour l’autoconsommation photovoltaïque, on parle alors de l’énergie solaire produite à l’aide de panneaux solaires. L’installation photovoltaïque va permettre de capter la lumière afin de créer un courant continu. Ce dernier est acheminé vers un onduleur qui va le convertir en un courant alternatif compatible avec le réseau public. L’électricité produite va servir à alimenter les divers appareils électriques dans la maison.

Pour un système performant, l’installation de panneaux photovoltaïques doit s’effectuer sur une surface exposée au soleil. Le côté sud de la toiture est généralement privilégié. Leur inclinaison idéale avoisine les 30°. 

 

Avec le soutien de la prime d’État, l’autoconsommation photovoltaïque est en pleine expansion. En métropole, elle concerne déjà plus de 85 000 foyers qui produisent leur propre électricité avec des panneaux solaires. 

 

Taux de consommation et de production

 

Il est cependant compliqué de produire la totalité de son électricité. Les périodes de production d’un logement ne sont pas toujours en adéquation avec les périodes de consommation. La maison de vos clients se remplit en fin de journée et s’avère souvent vide lorsque le soleil est haut dans le ciel. 

La part réelle d’autoconsommation est en moyenne de 20 à 40 % selon les foyers. Pour le reste, un fournisseur d’électricité est obligatoire.

 

On retrouve donc deux indices :

 

  • Le taux d’autoconsommation représente le pourcentage d’électricité photovoltaïque produite consommée.
  • Le taux de production est la part de la consommation électrique qui est fournie par les panneaux solaires.

 

Il est également possible d’utiliser des batteries solaires pour stocker de l’électricité et l’utiliser ultérieurement. Cette technologie affiche cependant un coût encore très élevé à l’achat. 

 

L’évolution des qualifications QualiPV

 

En septembre 2022, un nouvel arrêté tarifaire a établi le plafond des tarifs d’achat en guichet ouvert à 500 kWc. La qualification QualiPV 0-250 de Qualit’EnR devient donc QualiPV 500. Pour les installations photovoltaïques d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA, QualiPV Elec devient QualiPV 36. 

 

Les entreprises qualifiées QualiPV 0-250 vont être reclassées QualiPV 500. Elles vont ainsi pouvoir profiter de cette qualification pour poser des panneaux sur les bâtiments et hangars de puissance égale ou inférieure à 500 kVA.

 

Les entreprises qualifiées QualiPV Elec vont passer en qualification QualiPV 36. Celles qui détiennent la qualification QualiPV Bât ne se limiteront plus à des installations photovoltaïques intégrées au bâti. La surimposition de panneaux photovoltaïques vient s’ajouter au champ de leur qualification. 

 

L’évolution des qualifications QualiPV

 

De nombreux avantages peuvent être mis en avant pour proposer une installation photovoltaïque à vos clients :

 

  • Avec une autoconsommation photovoltaïque, ils bénéficient d’une partie de leur électricité à un coût fixe du kWh pour une durée de vie de 30 à 40 ans.
  • Avec l’augmentation des prix de l’électricité, une installation solaire va pouvoir être amortie entre 6 à 8 ans contre 10 ou 15 auparavant. 
  • Une installation solaire photovoltaïque en autoconsommation constitue une valeur ajoutée non négligeable
  • Sur le plan écologique, un panneau photovoltaïque est recyclable à 95 % via des organismes spécialisés.

 

Dans le contexte actuel, opter pour l’autoconsommation photovoltaïque permet d’effectuer des économies à long terme. Vos clients sont bien moins dépendants des fluctuations de prix du réseau et adoptent un comportement écologique. Il est également possible de revendre le surplus d’électricité produit. 

Cette notion de respect de la nature est de plus en plus importante dans le domaine du BTP. Au travers de notre livre blanc « Biodiversité & chantiers », découvrez les méthodes pour réaliser des chantiers plus verts.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter