NF DTU 13.1 : Fondation pour les bâtiments

Datant de septembre 2019, le document technique unifié 13.1 récapitule les bonnes pratiques à appliquer pour réaliser les fondations de maisons individuelles. Il apporte un éclairage bien utile de la phase de conception jusqu’aux travaux de construction. Il est le garant d’une mise en œuvre de qualité dans le respect des normes et d’une excellente durabilité de l’ouvrage.    

 

dtu 13.1

 

Le domaine d’application du DTU 13.1

 

Disponible sur les sites de l’AFNOR ou du CSTB, le NF DTU 13.1 vient remplacer la norme homologuée du DTU 13.11 et celle du DTU 13.12. Il englobe dorénavant les méthodes à mettre en place pour la réalisation de fondations superficielles, ainsi que les règles de calcul qui s’y rapportent.

 

Sous l’impulsion de la confédération de l’artisanat et des petites entreprises (CAPEB), le DTU 13.1 impose le recours à une étude de sol. Une mesure qui intervient dans la continuité de l’application de la loi ELAN et son obligation d’étude géotechnique pour la construction d’une maison individuelle en zone argile. 

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

 

Le DTU se compose de 3 parties distinctes :

 

  • Partie P1-1 : le détail des techniques de mise en œuvre pour les fondations superficielles et semi-profondes ;
  • Partie P1-2 : les conditions de choix des matériaux à privilégier pour la réalisation de fondations superficielles et semi-profondes ;
  • Partie P2 : le cahier des clauses administratives spéciales destinées aux marchés de travaux d’exécution des fondations superficielles et semi-profondes.

 

Les fondations superficielles et semi-profondes correspondent à un élancement inférieur ou égal à 5,0 pour une hauteur inférieure ou égale à 3 m. Réalisée en béton, leur composition doit respecter les dosages minimaux. Qu’il s’agisse de béton de propreté, de semelles armées, de gros béton ou autre, la partie 1-2 du DTU 13.1 spécifie toutes les informations nécessaires. 

 

Les méthodes de fondations décrites s’appliquent à différents ouvrages :

 

  • bâtiments ;
  • mâts et cheminées ;
  • silos et réservoirs ;
  • structures portant des grues et des machines ;
  • murs de soutènement…

 

En récapitulant les bonnes pratiques de construction, les DTU servent de référence aux assureurs et experts judiciaires. Respecter leur contenu dans la mise en œuvre de vos chantiers est un gage de fiabilité et de transparence. 

 

Les principales informations du DTU 13.1

 

Le document aborde les principales conditions et techniques pour réaliser un ouvrage dans les règles de l’art :

 

  • les prescriptions de mise en œuvre du béton en dehors de la norme EN 206/CN ;
  • les techniques de coulage du béton de fondation ;
  • les classes d’exposition du béton pour la durabilité de l’ouvrage ;
  • les conditions pour les fondations sur terrain en pente ;
  • l’installation des armatures ;
  • le positionnement des joints de rupture et dilatation ;
  • le positionnement des canalisations, gaines, inserts et autres éléments ;
  • le niveau de la profondeur hors gel ;
  • les notions de calcul et de dimensionnement de l’ouvrage ;
  • les notions de calcul pour le dimensionnement des fondations ;
  • la dimension géotechnique de l’ouvrage selon l’Eurocode 7 ;
  • les rapports d’étude géotechnique…

 

En phase de conception, il est nécessaire de réaliser une étude géotechnique. Cela concerne les ouvrages de catégorie géotechnique 2 ou plus. Selon la nature du sol, une mission de type G2 PRO minimum doit permettre la prescription de principes constructifs

 

Les conditions de mise en œuvre

 

Avant de commencer les travaux, il est impératif de vérifier la stabilité de la plateforme destinée à recevoir les fondations. En effet, la planéité doit être parfaitement conforme pour un résultat optimal. Si des tolérances sont accordées, les cotations d’implantation des fondations doivent être fidèles au plan d’exécution. Les tolérances sont indiquées dans de la partie 1-1 de la NF DTU 13.1. 

 

L’excavation est réalisée en accord avec la profondeur d’ancrage déterminée par l’étude géotechnique, ainsi que la profondeur hors gel. Veillez à couler le béton de propreté et le gros béton dans un laps de temps minimal. Avec une section minimale de 1,5 cm², vous pouvez ensuite procéder à l’installation des armatures. Les liaisons entre elles doivent prévoir un recouvrement d’au moins 50 fois leur diamètre.

 

Le béton peut être réalisé avec un enrobage des armatures d’au moins 3 cm au-dessus du béton de propreté. Il doit posséder une classe de résistance minimum de C25/30. La semelle filante affiche des dimensions qui dépassent 20 cm en hauteur et 40 cm en largeur. Les joints de dilatation s’arrêtent au-dessus des semelles de fondation.

Un joint de rupture peut être prévu en cas de présence d’un ouvrage proche soumis à d’importantes charges. 

 

Les cas de fondations particulières

 

Certains cas particuliers impliquent une mise en œuvre spécifique :

 

  • Les fondations sur terrain en pente imposent une disposition particulière. Une pente maximale de 3 de base pour 2 de hauteur doit correspondre aux différents niveaux de fondations. Elle permet de relier les arêtes des semelles entre-elles. 
  • Les fondations sur sols sensibles nécessitent obligatoirement une étude géotechnique spécifique pour déterminer le besoin d’une éventuelle mise en œuvre spécifique. Cela peut notamment être une surprofondeur des fondations. Il en est de même en cas de retrait-gonflement du sol. 

 

La norme du DTU 13.1 va plus loin que les versions précédentes et détaille les conditions à respecter pour la réalisation de fondations superficielles de qualité. Il a pour objectif une diminution des sinistres à cause de fondations mal exécutées. Il impose notamment une étude géotechnique préalable pour éviter de futurs problèmes. 

Les DTU sont des documents essentiels à la bonne application des normes dans le BTP. Nous vous proposons un livre blanc pour mieux connaitre les dernières normes en vigueur et satisfaire pleinement les attentes de vos clients.

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter