NF DTU 32.3 – Construction ossatures en acier maisons et bâtiments résidentiels

Au cours de leurs travaux, les professionnels du bâtiment ont fréquemment recours à l’utilisation de l’acier. Dans le cadre des ossatures en acier, le DTU 32.3 apporte tous les détails techniques nécessaires à une bonne mise en œuvre. Il prend en compte l’ensemble des éléments de structure et les supports pour tous les types de constructions. Il vous permet de proposer à vos clients des maisons et bâtiments conformes à la norme grâce à ses préconisations techniques et bonnes pratiques.

 

dtu 32.3

Le domaine d’application du DTU 32.3

 

Publié le 19 septembre 2015, le nouveau NF DTU 32.3 récapitule les règles de l’art pour la réalisation d’ossatures et structures en acier. Il concerne les supports relatifs aux murs, planchers et toits. Ce document technique unifié se compose d’un cahier des clauses techniques, des critères de choix des matériaux et d’un cahier des clauses administratives spéciales. Il est également complété par un mémento et s’applique au sein de toutes les zones climatiques de France et d’outre-mer.  On peut le retrouver sur les sites spécialisés de type CSTB ou AFNOR. 

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

 

Le DTU 32.3 prend en compte les structures à base de profils en :

 

  • acier laminés à chaud ;
  • acier formés à froid ;
  • acier avec connections auto-stabilisées par palées articulées en croix de Saint-André ; 
  • acier avec connections auto-stabilisées par portiques ;
  • acier assemblés par vissage, soudage, rivetage ou boulonnage.

 

Les préconisations de mise en œuvre de ce document doivent être appliquées à tous les bâtiments résidentiels d’usage courant et assimilés. Leur hauteur totale ne doit pas excéder 20 m et l’hygrométrie des locaux doit être de niveau faible ou moyen. Selon le DTU 32.3, le calcul de la structure dispose d’une durée de vie de 50 ans. La justification de ces calculs se réfère aux Eurocodes. 

 

Les constructions concernées répondent à différents critères :

 

  • Les bâtiments d’habitat collectifs avec au maximum R+3+combles ;
  • Les maisons jumelées ou isolées avec au maximum R+1+combles ;
  • Les bureaux et locaux professionnels avec au maximum R+3+combles, (sauf les établissements recevant du public) ;
  • Hauteur inférieure ou égale à 20 m ;
  • Hygrométrie faible ou moyenne ;
  • La compatibilité de déformation entre les ossatures et les autres corps d’état doit avoir été vérifiée.

 

Le choix des matériaux

 

Le DTU 32.3 impose des exigences en matière de matériaux pour mener à bien la construction d’ossatures en acier de bâtiments résidentiels. Toutes les informations sont réunies dans la partie 1-2 « Critères généraux de choix des matériaux ». Parmi les matériaux qui entrent en compte, on retrouve :

 

  • Les éléments de structure en acier
  • Les tôles et bacs métalliques autoportants
  • Les solutions d’étanchéité des joints
  • Les matériaux pour la fixation…

 

DTU 32.3 : la phase de conception

 

Le dimensionnement

 

Le dimensionnement est une partie essentielle du DTU 32.3 qui détaille les prescriptions consécutives aux assemblages. Elle traite également de la justification et de la protection des ouvrages de structure. Pour finir, elle aborde la constitution du dossier d’exécution.

Le mémento qui l’accompagne apporte des indications supplémentaires sur la conception et la réalisation des ouvrages de fondation, d’enveloppe et de partition. Il se compose aussi de renseignements sur les équipements techniques.

 

Une fois cette première étape déterminée, les documents d’exécution doivent indiquer précisément diverses données :

 

  • les charges relatives à la structure et aux fondations ;
  • la nature de l’acier prévue ;
  • la description des assemblages ;
  • la méthode de manutention et de levage ;
  • les critères de flèches ;
  • les largeurs d’appuis ;
  • les stabilités longitudinales et transversales de l’ouvrage ;
  • les contreventements utilisés ;
  • les dispositions particulières.

 

La fabrication des éléments de structure

 

La partie 1-1 du NF DTU 32.3 précise les conditions d’épaisseur que doivent respecter les éléments de structure en acier. Elle détaille également les tolérances et dimensions des profilés laminés, reconstitués soudés et formés à froid.

 

Les conditions préalables à la réalisation des travaux

 

Au sein de la partie 2 du cahier des clauses administratives spéciales, le DTU 32.3 énumère les différentes étapes à réaliser avant la mise en œuvre :

 

  • des fondations conformément dimensionnées ;
  • l’application d’un enduit hydrofuge au niveau des ouvrages de soubassement ;
  • les passages de canalisations et fourreaux ;
  • les zones d’accès et de stockage ;
  • les divers ouvrages de maçonnerie prévus…

 

L’innovation s’est également emparée de ce domaine de la construction. À l’image de Framecad, il existe des systèmes de fabrication des ossatures acier entièrement automatisés. De quoi gagner un temps précieux pour vos chantiers et réaliser des économies à long terme. 

 

Les préconisations de mise en œuvre des parois verticales

 

Le DTU 32.3 décrit deux techniques pour la réalisation de parois verticales :

 

  • La technique de poteaux-poutres avec ossature porteuse des baies ;
  • La technique colombage en version plateforme ou rideau. Le mur d’étage repose soit sur l’ossature de plancher, soit sur le mur d’étage inférieur.

 

Dans les 2 cas, les éléments de structure de mur sont assemblés par chaînage horizontal périphérique. Pour garantir l’équilibre des efforts horizontaux et verticaux, les conditions de dimensionnement des fixations doivent être respectées avec soin. 

 

Les préconisations de mise en œuvre des ossatures de plancher

 

Toujours plans et continus, les planchers se déclinent en trois versions :

 

  • sur une dalle en béton coulée sur un coffrage de bacs métalliques ;
  • sur des panneaux à base de bois avec support de planchers secs ;
  • sur des bacs métalliques avec support de planchers secs.

 

Un solivage métallique prévoit un support du plancher fixé par vis autoperceuses à ailettes avec un espacement jusqu’à 15 cm en rive et 50 cm en partie courante. Pour un solivage en bacs métalliques, l’espacement est identique en rive et jusqu’à 30 cm en partie courante. 

 

Les tolérances à respecter du DTU 32.3

 

  • verticalité inférieure ou égale à 5 mm ;
  • désaffleurement entre les éléments de structure de mur inférieur ou égal à 3 mm ;
  • écart de planéité maximal de 5 mm sous la règle de 2 m entre deux éléments de part et d’autre d’un plancher ;
  • au niveau des façades, tolérances dimensionnelles de plus ou moins 10 mm pour 10 m.

 

Pour assurer une construction métallique de qualité sur vos chantiers, il convient de respecter les prescriptions du DTU 32.3. Conforme aux normes et réglementations, il vous apporte des informations précises sur le choix des matériaux et les méthodes de mise en œuvre. Il contribue à uniformiser les techniques à appliquer et à obtenir la satisfaction de vos clients. 

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

Qu’il s’agisse d’ossature acier ou bois, d’isolation ou d’autres domaines, il existe de nombreuses normes dans le secteur du BTP. Pour mieux les appréhender au quotidien, un livre blanc sur le sujet est à votre disposition.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter