Quels sont les points clés de la norme NF C 15-100 dans la salle de bain ?

La norme NF C 15-100 a été mise à jour suite à l’adoption d’un amendement homologué le 27 mai 2015. Ces modifications résultent du projet de simplification de la construction demandée par le ministère et à l’harmonisation avec les réglementations européennes. Cette norme électrique définit les règles de conception et de mise en œuvre du système électrique dans les habitations comme le nombre d’équipements obligatoire à prévoir ou encore la hauteur des installations électriques. Cette norme a vocation à s’appliquer à toutes les pièces du logement. Toutefois, des règles spécifiques sont prévues par la norme NF C 15-100 dans la salle de bains, afin de tenir compte des risques liés aux éclaboussures d’eau et à la présence d’humidité. Quelles sont les normes électriques dans la salle de bains ? Quels sont les points clés de la norme NF C 15-100 dans la salle de bain ? C’est ce que nous vous proposons de voir tout de suite.

nfc 15 100 salle de bain

Norme NF C 15-100 dans la salle de bains : Les principales modifications suite à l’amendement

Le normes NF C 15-100 dans la salle de bain a pour objectif d’assurer le bon fonctionnement des installations électriques, mais aussi de garantir la sécurité des utilisateurs. C’est pour répondre à ces objectifs que la norme NF C 15-100 a été simplifiée en 2015.

 

L’amendement est venu modifier les règles de la norme NF C 15-100 applicables dans la salle de bains. Les principales modifications concernent :

  • la suppression du volume de sécurité n°3 ;
  • la création d’un volume n° 0 dans les douches à l’italienne ;
  • l’adoption du terme volume caché pour désigner l’espace sous la baignoire où sont exclus tous les appareils électriques ;
  • les volumes de sécurité peuvent désormais être étendus à l’horizontale uniquement en présence de parois fixes et jointives au sol.

 

Votre guide sur les nouvelles normes en bâtiment !

 

4 points clés de la norme NF C 15-100 dans la salle de bains

Plusieurs points clés sont à retenir de la norme NF C 15-100 dans la salle de bains. Nous en avons retenu quatre principaux. Ils concernent :

  1. le champ d’application de la norme NF C 15-100
  2. les volumes dans la salle de bains ;
  3. les prises dans la salle de bains ;
  4. l’éclairage dans la salle de bains.

1 – Le champ d’application de la norme NF C 15-100 

La norme NF C 15-100 a vocation à s’appliquer à toutes les installations neuves réalisées dans les bâtiments dont le permis de construire a été déposé depuis le 27 novembre 2015. Il s’agit donc de la norme en vigueur actuellement pour toutes les nouvelles installations.

 

De plus, elle concerne les installations électriques réalisées en France et porte sur tous les éléments présents en aval du disjoncteur d’abonné. 

 

La norme NF C 15-100 édicte des règles applicables à toutes les pièces du logement, ainsi que des règles spécifiques pour la salle de bains.

2 – Les volumes dans la salle de bains définis par la norme NF C 15-100 

La norme NF C 15-100 pour la salle de bains distingue trois volumes différents. Chaque niveau correspond à un niveau de risque d’exposition à l’eau, et c’est pourquoi, certains appareils sont interdits dans certains d’entre eux.

 

Les 3 volumes instaurés par la norme NF C 15-100 dans la salle de bains sont :

  • le niveau 0 qui concerne les endroits directement exposés à l’eau, à savoir : la douche, la baignoire, et l’espace caché sous le receveur. En principe, aucune installation électrique n’est autorisée dans le volume 0. Toutefois, il est possible d’y placer un interrupteur sous réserve qu’il corresponde à l’indice de protection à l’humidité IPX7, c’est-à-dire le plus élevé ;
  • le niveau 1 s’étend sur 2,25 mètres autour du niveau 0 y compris sur la hauteur. Il s’agit des endroits de la salle de bains pouvant être exposés à des projections d’eau. Il est autorisé d’y installer un chauffe-eau et/ou un éclairage adapté ;
  • le niveau 2 correspond à la zone située à 60 centimètres autour du volume 1. Il est possible d’y placer un appareil de chauffage par exemple.

 

 Au-delà du niveau, on considère que l’on est hors volume. Dès lors, les normes électriques standards s’appliquent.

3 – Les règles applicables aux prises électriques dans la salle de bains

La norme NF C 15-100 pour la salle de bains prévoit également des règles relatives aux prises électriques.

 

Ainsi, dans la salle de bains, il est nécessaire d’installer au moins une prise de courant. 

 

Celle-ci doit être posée à au moins 90 centimètres du sol, sans aller au-delà de 1,30 mètres de hauteur, afin d’être accessible à tous.

 

De plus, la ou les prises électriques présentes dans la salle de bains doivent être hors volume. Par conséquent, il n’est pas possible d’installer une prise de courant dans les volumes 0, 1 et 2. Cependant, ce principe connaît une exception pour les prises à très basses tensions (TBTS), à l’instar des prises de rasoir.

 

Il en va de même pour le gros électroménager comme le lave-linge ou le sèche-linge qui doivent être placés hors volume.

 

En outre, le circuit électrique de la salle de bains doit être protégé par un disjoncteur différentiel de 30 mA.

4 – Norme NF C 15-100  dans la salle de bains : L’éclairage

Le dernier point clé de la norme NF C 15-100 concerne l’éclairage. 

 

En effet, selon la norme NF C 15-100 dans la salle de bain, au moins un point d’allumage doit être placé à proximité de chaque accès. Tout comme pour la prise de courant, le point d’allumage doit être situé à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 mètres en partant du sol.

 

Par ailleurs, chaque alimentation électrique dans la salle de bain doit se terminer par une boîte de connexion pour luminaire équipée DCL.

 

En outre, le luminaire installé dans la salle de bain doit répondre aux exigences de la norme NF C 15-100 concernant la protection à l’humidité. Ainsi, en fonction du volume l’indice demandé diffère :

  • dans le volume 0, l’éclairage doit avoir un indice IPX7 ;
  • dans le volume 1, l’éclairage doit avoir un indice IPX5 ;
  • dans le volume 2, l’éclairage doit avoir un indice IPX4.

 

Vous connaissez désormais les 4 points clés de la norme NF C 15-100 dans la salle de bains. Pour aller plus loin et mettre à jour vos connaissances, téléchargez notre guide sur les nouvelles normes du BTP.

 

Votre guide sur les nouvelles normes en bâtiment !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter