NF DTU 23.5 : Planchers à poutrelles en béton

 

La publication du DTU 23.5 a permis de faire passer les procédés de mise en œuvre des planchers à poutrelles en béton dans le domaine traditionnel. Il est complété par la norme de conception NF P 19-205. Il apporte également de nombreux détails sur les règles d’exécution relatives aux incorporations et formalise les échanges entre entreprises et fournisseurs. En tant que texte de référence, il vous permet de réaliser des ouvrages dans les règles de l’art. De quoi s’assurer de combler les attentes de votre clientèle pour la réalisation de planchers à poutrelles en béton. 

 

dtu 23.5

Le domaine d’application du DTU 23.5

 

La nouvelle formule du DTU 23.5 concerne la mise en œuvre de planchers préfabriqués en usine avec un système de poutrelles en béton de divers granulats traditionnels. Parmi eux, on retrouve :

 

  • les planchers avec poutrelles en béton d’une hauteur totale située entre 90 et 220 mm pour une épaisseur de l’âme d’au moins 4 cm ;
  • les planchers avec poutrelles en béton armé d’une hauteur de 100 à 250 mm ;
  • les planchers composés d’entrevous ;
  • les planchers basés sur deux appuis et avec un éventuel porte-à-faux.

 

Les planchers à base d’entrevous entrent également en compte dans le DTU 23.5. La partie 1-2 de ce document technique unifié récapitule les divers composants nécessaires à la mise en œuvre des planchers. Qu’il s’agisse de béton, d’armatures, d’entrevous ou de poutrelles, vous bénéficiez de toutes les informations pour faire votre choix selon les besoins de vos clients. 

En matière de charges, le présent DTU ne couvre que des engins et véhicules légers. De faible intensité, les charges concernées ne dépassent pas 30 kN par essieu. S’il s’agit de la toiture-terrasse d’un bâtiment, la charge maximale est de 20 kN. 

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

 

Disponible sur les sites spécialisés de type CSTB ou AFNOR, le DTU 23.5 vous accompagne dans la construction d’ouvrages variés :

 

  • immeubles de bureaux ;
  • logements ;
  • écoles ;
  • commerces ;
  • établissement de santé ;
  • bâtiments tertiaires ;
  • parkings…

 

Les règles de calcul

 

Le DTU 23.5 est complété par les règles de calcul de la norme NF P19-205. Elle s’applique donc aux poutrelles en béton pour s’assurer de réaliser des ouvrages de qualité dans toutes les situations. 

 

Les conditions de mise en œuvre du DTU 23.5

 

Avant de débuter les travaux, il est important de veiller au bon transport des poutrelles. La manutention et le stockage sur le chantier doivent éviter d’endommager leur structure comme leur parement. Une vérification des poutrelles est importante pour s’assurer qu’elles sont conformes en tout point au plan d’exécution. Il en est de même pour les divers éléments comme les entrevous, coffrages, éléments préfabriqués… Une fois tout le matériel réceptionné, la mise en œuvre peut débuter. 

 

En amont du chantier, le mode de pose est déterminé en concertation avec le fournisseur. Il prend en compte l’espace d’appui de la structure, le repos nominal, et le dimensionnement des étais. Il existe deux grands types de pose :

 

  • par un réglage de l’écartement entre les poutrelles à chaque extrémité conformément à l’entraxe définie sur les plans ;
  • par un serrage de la poutrelle sur les entrevous jusqu’en butée.

 

Des valeurs minimales de repos sur appui des poutrelles doivent être respectées. Elles sont précisées sur les plans fournis par le fournisseur. Pour les éléments maçonnés, ces valeurs sont de 25 mm. Pour les éléments en béton armé, elles sont de 15 mm. 

Si une non-conformité est constatée, il est possible de placer des lisses d’appui. Vous pouvez également vérifier de la compatibilité des repos d’appui réels avec les conditions de calcul auprès du bureau d’études structures.

 

L’utilisation de rehausses en PSE sur les entrevous de coffrage simple implique un collage ou une fixation mécanique. Si les entrevous sont en PSE, il convient de prendre des précautions particulières en matière de sécurité du fait d’une résistance réduite au poinçonnement-flexion.

 

La mise en œuvre pour le ferraillage et le bétonnage du plancher doit respecter les préconisations du fournisseur et être conforme au NF DTU 21. Le béton doit afficher une classe minimale de C25/30. Aucune canalisation ou gaine ne peut être prévue avec une dalle de compression de moins de 5 cm d’épaisseur. Pour les planchers à entrevous de coffrage résistants, un enrobage d’au moins 4 cm doit être réalisé par rapport à la surface. Pour les autres planchers, la hauteur passe à 5 cm. 

 

Tous les types de revêtements de sol en bois ou PVC sont compatibles avec un plancher à poutrelles en béton réalisé selon les directives du DTU 23.5. La pose des revêtements céramiques et pierre naturelle devront respecter les préconisations du DTU 52.2

 

Les règles d’exécution particulières  

 

Dans le cahier des clauses techniques particulières procurent des informations pertinentes selon la situation :

 

  • L’implantation et la dimension des réservations doivent être communiquées au fournisseur pour apparaître sur les plans d’exécution.
  • La réalisation de porte-à-faux s’effectue en corrélation des plans d’exécution du bureau d’études structure.
  • Avec des entrevous porteurs, les chaînages transversaux doivent être réalisés sur la portée. La distance avec les appuis est au minimum de 1 m. De leur côté, les chaînages doivent être espacés de plus de 2 m.
  • En termes de finitions, tout percement ou fixation est autorisé à condition de ne pas endommager les armatures. 
  • Le DTU 23.5 détaille les dispositions particulières pour la pose d’un enduit plâtre en sous-face du plancher à poutrelles.

 

Véritable texte de référence, le DTU 23.5, décrit les bonnes pratiques de mise en œuvre des planchers à poutrelles en béton et entrevous. Ces procédés sont obligatoires pour pouvoir bénéficier de la couverture de l’assurance décennale. Pour s’informer sur les nouvelles normes du bâtiment, notre livre blanc est consultable en ligne.

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter