Rentabilité financière : l’enjeu de réussir le chiffrage de vos devis

Faire un devis bâtiment, c’est la base de tout artisan du bâtiment ! Prémisse à la réalisation des travaux ou au dépannage de réparation, un bon chiffrage de vos chantiers en assure la rentabilité. Il est donc primordial de porter une attention particulière à la rédaction et au chiffrage de vos devis. Nous vous donnons 5 astuces pour y arriver les yeux fermés !

 

Rentabilité financière : l’enjeu de réussir le chiffrage de vos devis

1. Ne pas négliger votre rendez-vous client

On pourrait penser que le chiffrage de vos devis commence lorsque vous en rédigez les premières lignes. Que nenni ! Il démarre bien plus tôt : lors de votre rendez-vous client. Nous vous conseillons de ne pas le bâcler, d’écouter avec soin toutes les demandes de votre client et de prendre toutes les notes nécessaires. Ne lésinez pas ! Il serait dommage de passer à côté d’une requête primordiale et donc à côté du marché.

2. Calculer vos déboursés avec soin

Personne ne vous avait dit, quand vous vous êtes lancé dans le bâtiment, qu’il vous faudrait devenir un professionnel des mathématiques ? Déboursés secs, prix de revient, prix de vente… Les calculs à effectuer dans vos devis sont nombreux. Et mal réalisés, ils peuvent sérieusement entamer votre marge. Heureusement, maintenant bien des outils sont à votre disposition pour vous soulager sur ce point. Tout d’abord, les logiciels de chiffrage et de devis bâtiment, comme les solutions EBP par exemple, peuvent vous permettre d’en automatiser une grande partie. Vous pouvez également vous appuyer sur des catalogues de tarifs ou des bibliothèques d’ouvrages si possible connectées à votre logiciel bâtiment. Vous pourrez ainsi les utiliser directement dans votre logiciel lors de la rédaction de votre devis, avec pour certains des prix actualisés en temps réel, gain de temps assuré. 

3. Ne pas faire l’impasse sur les mentions légales obligatoires

Nul n’est censé ignorer la loi. Les devis ne font pas exception à l’adage et comportent un certain nombre de mentions devant y figurer obligatoirement. Sachez que le défaut de mentions sur vos documents pourra entraîner une sanction administrative (délivrable par la DGCCRF) allant jusqu’à 1 500€ en première infraction, et 3 000€ en cas de récidive. Il est donc capital de vous assurer que vos devis respectent la loi. Et pour cela quoi de mieux que d’utiliser un logiciel de devis bâtiment ? La plupart d’entre eux sont prévus pour intégrer toutes ces mentions d’office, plus d’oubli possible.

4. Mentionner l’acompte

Recourir à une demande d’acompte comporte bien des avantages pour l’artisan. Dans un premier temps, il vous permet de valider de façon définitive le chantier et d’éviter un désistement de la part de votre client. En second lieu, il apporte un certain confort à votre trésorerie. En effet, grâce à lui, vous pourrez commencer à financer en partie les matériaux nécessaires pour le chantier. Nous vous conseillons donc vivement de l’adopter.

Deux obligations à connaître autour de l’acompte : 

 

  1. La mention dans le devis est obligatoire si vous souhaitez y recourir, au risque de voir votre client refuser (et il serait alors dans son droit !).
  2. À la réception d’un acompte, il sera obligatoire d’éditer une facture d’acompte mentionnant le détail de la TVA à votre client (article 289 du Code Général des Impôts).

Aujourd’hui, la majorité des logiciels de facturation vous permet en plus d’automatiser totalement la gestion de vos acomptes. Les factures se génèrent toutes seules, vous pouvez ensuite très facilement en suivre le règlement.

5. Soigner la présentation de vos documents

Cela peut paraître dérisoire, mais la présentation de vos devis revêt pourtant une importance capitale. Vos documents commerciaux véhiculent l’image de votre entreprise, et par extension votre professionnalisme. Peaufiner la mise en page du chiffrage de vos devis pour envoyer des documents clairs et lisibles prend alors toute son importance. 

Nous savons bien que tout le monde n’est pas un professionnel dans ce domaine, mais rassurez-vous, encore une fois, plusieurs outils sont à votre disposition. Vous pourrez notamment trouver des modèles assez facilement sur internet. Et pour encore plus de simplicité, pourquoi ne pas opter pour un logiciel de devis bâtiment ? Bien souvent fournis avec une bibliothèque de modèles types, certains vous offrent même parfois la possibilité de personnaliser entièrement vos devis en quelques clics seulement. Insertion de votre logo et de vos certifications, thème couleur et choix de la mise en page, les possibilités deviennent alors presque infinies pour proposer à vos clients des devis professionnels qui les mettront immédiatement en confiance.

 

Que vous soyez au statut d’entreprise ou auto-entrepreneur, la rédaction et le chiffrage de vos devis n’est pas une mince affaire. Nous vous avons donné quelques bases mais le sujet reste vaste, et nous savons que votre cœur de métier reste l’exécution des travaux. Alors pour aller plus loin, pour devenir un véritable pro des devis, téléchargez notre livre blanc gratuit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter