Quelles sont les obligations liées à la sécurité de mon atelier bois ?

atelier bois

Travailler le bois comporte des risques et il convient de veiller à maintenir un bon niveau de sécurité pour éviter les blessures. Qu’il s’agisse d’assemblage, de façonnage ou de finitions, la réalisation d’ouvrages en bois implique l’utilisation de nombreux outils et machines. De la scie à la perceuse, les outils portatifs mécaniques doivent être maniés avec précaution dans les ateliers et dans des conditions optimales.  

Il est donc important d’organiser votre atelier bois de manière à garantir votre sécurité. Quels sont les règles et points de vigilance essentiels ? Réaliser votre activité dans un lieu aménagé en toute sécurité favorise aussi bien la productivité que la qualité du résultat. 

 

Sécurité en atelier bois : quelles sont les règles et obligations pour limiter les risques ?

 

Pour des pièces de grande ou de petite envergure, votre atelier doit procurer un niveau satisfaisant de confort et de sécurité. Ces deux points vont de pair avec la performance pour booster l’efficacité de vos équipes. De la simple planche à la charpente d’une construction en bois, la sécurité de l’environnement de travail joue un rôle primordial dans la qualité du travail fourni. 

 

Les dangers au sein d’un atelier bois sont réels. Heureusement, les fabricants de machines les limitent avec un fonctionnement préventif et de nombreuses protections. Ils ne sont pas pour autant inexistants et souvent liés à un mauvais aménagement de l’espace du menuisier. Les risques ne se limitent pas aux machines. Tous les projets de menuiserie impliquent de la manutention, l’usage de produits chimiques et ressources électriques, ainsi qu’un bruit important. Les règles de sécurité dans les ateliers doivent donc être appliquées à tout moment pour éviter des chutes, coupures, chocs et autres… 

 

Il est important d’afficher clairement les règles de sécurité à respecter et de sensibiliser les collaborateurs de l’entreprise sur les dangers lors des différents travaux. La formation est importante pour éviter une mauvaise connaissance d’une machine et entrainer un défaut d’utilisation. De la machine à café à l’espace de découpe, les protections doivent être appliquées par les membres de chaque service au sein de l’atelier. 

Les poussières de bois et les produits chimiques utilisés peuvent également être nocifs. L’emploi d’équipements adaptés et un espace de stockage contrôlé contribuent à assurer la sécurité de tous.

 

On retrouve les règles et obligations suivantes en atelier bois :

 

  • Obligation du port de lunettes de sécurité 
  • Obligation du port du masque anti‐poussière 
  • Obligation du port de chaussures de sécurité
  • Obligation du port d’une protection auditive 
  • Obligation de porter des vêtements ajustés non amples
  • Les gardes de sécurité des machines doivent constamment être maintenues en place 
  • Ne jamais réaliser seul un projet en atelier
  • S’assurer du bon fonctionnement des outils avec une vérification avant toute utilisation
  • Travailler dans une position stable et confortable 
  • Les passages de circulation doivent rester constamment libres 
  • Une circulation de plus de 80 cm doit être respectée entre chaque poste de travail.
  • Les outils tranchants doivent être stockés sans risque de contact involontaire
  • Des protections doivent être mises en place contre la projection de débris et d’éclats
  • Un lieu de stockage doit être dédié aux chutes de bois 
  • Réaliser un nettoyage régulier des lieux et des stations de travail
  • Une révision des moteurs, machines, éclairages et autres doit être effectuée régulièrement.

 

Comment optimiser son atelier bois ?

 

Bien évaluer les risques pour organiser votre atelier de manière adéquate s’avère primordial pour limiter les dangers liés à la menuiserie intérieure comme extérieure.

 

L’organisation de l’espace :

 

Chaque poste de travail doit être isolé pour limiter la propagation des risques (bruit, poussière, toxicité…). Le positionnement des différentes machines s’effectue tient compte de la place nécessaire pour l’acheminement et la manipulation des pièces de bois. Cela ne doit pas gêner le travail des équipes ou encombrer les passages de circulation. 

Un aménagement bien pensé facilite le confort, la manutention, l’évacuation des déchets et bien sûr la sécurité d’une machine à une autre. L’éclairage doit également être optimal pour bien éclairer les postes sans éblouir. Les espaces de livraison et de stockage doivent être bien dimensionnés et offrir des voies de circulation adaptées aux chariots de manutention.

 

Le stockage :

 

L’entreposage des produits chimiques doit pouvoir empêcher tout risque de déversement ou fuite. L’emploi d’armoires ou de locaux spécifiques ventilés atténue grandement la possibilité de départ de feu ou de contamination. Des bacs de rétention sont conseillés pour prévenir des fuites accidentelles de liquides polluants.

 

Le confort des locaux :

 

La conception de l’atelier joue un rôle important. L’isolation phonique et thermique des pièces, de même que la qualité du chauffage et de l’installation électrique améliorent l’environnement de travail et la santé des collaborateurs.

 

La formation :

 

Outre la PRAP (Prévention des Risques liés à l’Activité Physique), on retrouve des formations dédiées à la sécurité :

 

  • Les dangers des produits utilisés et les moyens de se protéger
  • L’utilisation des extincteurs
  • Les consignes d’incendie et d’évacuation
  • L’entretien des différentes machines à bois…

 

L’installation électrique :

 

Il est impératif que l’installation électrique soit conforme aux normes de sécurité. Vous devez effectuer un contrôle de la bonne mise à la terre des installations métalliques, des prises de courant, etc. 

 

 

Entre les risques chimiques, de blessures et d’incendie, les menuisiers doivent respecter scrupuleusement les consignes de sécurité au sein de leur atelier bois. À cela s’ajoute une organisation optimale avec des zones de travail clairement définies, ainsi qu’un stockage, un entretien des machines et un nettoyage précis. Une sécurité accrue dans l’atelier bois est synonyme de confort, de productivité et d’une haute qualité de vie au travail. 

Le choix de matériaux de qualité joue également un rôle. Obtenez de nombreux conseils pour sélectionner les plus adaptés et booster votre activité dans notre livre blanc intitulé « le guide des matériaux en menuiserie ». 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter