Les étapes clés d'un terrassement d'un terrain en pente

Lorsqu’un client opte pour un terrain diffus qui n’est pas prêt à bâtir, il est fréquent de devoir effectuer des travaux de terrassement. En amont de la construction, ils représentent une étape essentielle. Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un bâtiment plus complexe, un terrain en pente impose un terrassement précis pour pouvoir réaliser des travaux dans de bonnes conditions. Il existe différentes solutions d’implantation avec diverses phases pour réaliser le terrassement d’un terrain en pente.

Terrassement terrain en pente

Les principales étapes pour aménager un terrain en pente

Partie relative à la préparation du terrain, le terrassement est obligatoire pour tout projet de construction. Il contribue à assurer la pérennité de l’ouvrage grâce à une bonne stabilité. Le jardin et le sol d’une maison possèdent des particularités qui lui sont propres. Ils peuvent notamment afficher une pente plus ou moins importante. Dans le cadre d’un aménagement paysager, le terrassier peut choisir de garder certaines dénivellations des terrains. À l’inverse, les fondations d’un bâtiment doivent être parfaitement planes et stables. Le terrassement du terrain en pente est alors primordial pour garantir la qualité de la future construction. Pour des travaux efficaces, la gestion d’un chantier de terrassement répond à un processus précis.

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

 

Le piquetage : 

Pour démarrer tout projet de terrassement, le piquetage ou bornage permet de s’assurer que la construction est fidèle aux plans prévus. Habilité à ce type de tâche, le géomètre est généralement chargé de délimiter le terrain. Cette étape possède de nombreux avantages, car elle permet d’identifier les zones réservées aux canalisations. Cela permet de ne pas endommager des éléments qui seraient déjà présents par exemple. Si le passage du géomètre permet de visualiser les contours du terrain, il contribue également à déterminer les différences de niveaux. Il s’assure que la construction ne constitue pas une gêne pour le voisinage. 

 

L’extraction :

Travaux incontournables, cette étape consiste à retirer la terre, les pierres et autres gravats pour la pose des fondations et des réseaux. Une entreprise spécialisée intervient avec des engins de chantier adaptés aux conditions du terrain. Les plus fréquents sont la pelle mécanique, le bulldozer, la décapeuse et le chargeur. Si vous faites appel à un sous-traitant, il est important d’estimer avec soin la quantité de terre à enlever. Cela évitera d’avoir un devis au prix trop élevé. 

 

L’évacuation des eaux :

Une pente doit toujours être conservée pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie. En cas d’orage important, le terrain ne doit pas s’effondrer ou accentuer une humidité qui abîmerait le futur ouvrage. Une pente de 5 % contribue à diminuer les risques d’infiltrations et de stagnation d’eau. Différents dispositifs sont alors mis en place comme des drains autour des fondations, ainsi que des regards et caniveaux pour récupérer un trop-plein d’eau. Cette étape permet d’assurer la bonne stabilité du terrain par temps humide. 

 

Le décaissement :

Aussi appelée décapage, cette étape implique de retirer la terre végétale. Lorsque les couches de terre plus solides sont atteintes, il est possible d’envisager la suite pour la réalisation de la construction. 

 

Le film géotextile :

La pose d’un film géotextile est utile pour stopper la repousse des herbes et contribue également à limiter les remontées humides. Il constitue une séparation idéale entre la terre et le remblai. 

 

Le remblaiement :

Mélange de gravats, le remblai a pour rôle de combler les aspérités du sol. Il assure un bon nivellement au travers de différentes couches de matériaux naturels et d’épaisseurs variées. Ainsi superposés, ils offrent une base solide pour l’ensemble des travaux de construction

 

Pour vous aider, certains professionnels sont spécialisés dans la fabrication de machines destinées aux travaux de terrassement. Avec plus de 30 ans d’expérience, la société Hinowa SPA propose des solutions haute performance pour mener à bien même les chantiers les plus complexes.

 

Quelles sont les techniques envisageables pour le terrassement d’un terrain en pente ?

Le terrassement d’un terrain en pente est obligatoire pour mener à bien tout projet de construction d’un bâtiment, piscine, terrasse ou autre. Il existe quatre méthodes possibles qui vont impacter le reste de la construction et ses caractéristiques. 

 

Surélévation du sol : 

Cette solution implique de réaliser la construction sur pilotis ou en porte-à-faux. Si elle procure une vue en hauteur appréciable, e bâtiment n’est accessible que d’un côté. La complexité technique du projet engendre un coût important.

 

Accompagnement de la pente : 

Cette technique de terrassement s’effectue en cascade grâce à une succession de niveaux. Ces derniers sont adaptés en fonction du degré d’inclinaison de la pente. L’inconvénient de la solution réside dans l’aménagement de la construction. En effet, les différences de niveaux restent présentes à l’intérieur de la maison et compliquent la circulation. 

 

Encastrement dans le sol

Avec une importante partie de déblaiement et de remblaiement, la maison est ici à moitié enterrée dans le sol. Cela apporte une faible exposition au vent et la possibilité d’aménager le toit. Par contre, l’accessibilité au bâtiment est réduite et les travaux à réaliser sont bien plus conséquents.

 

Déplacement du terrain : 

La pente est ici supprimée via le terrassement pour réaliser un nouveau terrain plat. Plus la surface est grande, plus cette solution implique d’importants travaux. Avec son impact considérable sur le paysage et la nature, elle est peu utilisée.

 

Chantier à part entière avant la réalisation de la construction, les travaux de terrassement sont d’une grande importance pour adapter le terrain aux besoins.

Comme de nombreux domaines du BTP, le terrassement d’un terrain en pente doit respecter diverses normes dans sa mise en œuvre. Pour plus d’informations sur l’évolution des normes, un livre blanc est à votre disposition.

 

Différenciez-vous de la concurrence en appréhendant les nouvelles normes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter