annuaire professionnel construction

Recherche express de fournisseur

Les outils de mesures et de contrôle dans le bâtiment

Un professionnel du bâtiment a besoin de bons outils pour effectuer les mesures et les contrôles nécessaires et ainsi assurer un suivi permanent des travaux de construction. Ces outils permettent de travailler avec précision et d’avoir un rendu final de haute qualité que l’on travaille du bois, du métal ou du béton. Focus sur les outils de mesure et de contrôle en bâtiment, les bases indispensables de la boîte à outils des professionnels

Les outils de mesure

Les outils de mesure sont utiles pour obtenir des mesures précises en bâtiment. La prise de mesure est un élément indispensable pour travailler correctement. Que l’on soit en construction, en rénovation, en charpente… plusieurs outils sont à la disposition des professionnels du bâtiment :

Le mètre

Il existe plusieurs types de mètre et son choix dépend de l’utilisation prévue par le professionnel en bâtiment. Ainsi le mètre pliant, qui peut être en bois, en plastique ou en aluminium, sera idéal pour effectuer de petites mesures. Il est formé de segments d’une longueur comprise entre 10 et 15 cm et se plie comme des ciseaux. Il est plus facilement transportable et selon les modèles, il permet de mesurer jusqu’à 10 mètres.

Le mètre roulant, appelé aussi mètre ruban, est un outil souple enroulé dans un boîtier. Il est formé d’une règle graduée flexible et pouvant s’enrouler, ce qui rend son transport très aisé. Il peut aussi servir pour mesurer des surfaces disposant de courbes. Pour être plus pratiques, certains modèles possèdent un clip ceinture ou une sangle pour poignet.

L’odomètre, quant à lui, est un compteur qui permet de mesurer une distance. Il est parfait pour mesurer les surfaces plates des rues, chemins ou routes. Il se présente sous forme de canne avec une roue et une poignée qui permet de mesurer automatiquement jusqu’à 9999,9 mètres. Il est léger et solide et sa anse est pliable.

Le télémètre laser

Appareil de mesure très précis, le télémètre laser est très apprécié par les professionnels du bâtiment, les architectes, les paysagistes ou encore les piscinistes car il fournit des mesures au millimètre près. Cet appareil permet d’effectuer des mesures à distance grâce à la projection sur une cible d’un rayon laser, qui renvoie à son tour le rayon lumineux. L’outil calcule par la suite le temps parcouru par la lumière pour donner une information précise de la distance entre ces deux points. Le télémètre laser peut mesurer des distances allant jusqu’à 250 mètres. Il peut être utilisé à l’horizontale et à la verticale. Pour une utilisation optimale, on peut prendre des accessoires comme un trépied pour aider à maintenir le télémètre laser équilibré et focalisé.

Les capteurs d’humidité

Cet outil, indispensable dans le secteur du bâtiment, permet de mesurer la qualité de l’air ainsi que son taux d’humidité. Appelés aussi humidimètres ou hygromètres, les capteurs d’humidité permettent aussi d’en savoir plus sur le degré d’humidité d’un matériau précis (bois, béton ou plâtre). Il existe des capteurs d’humidité capacitifs, qui jouent sur la sensibilité à l’humidité relative de l’air ambiant et des sondes d’humidité résistives qui jouent sur la sensibilité à l’humidité de la résistivité de certains matériaux.

Le rapporteur d’angles

Le rapporteur est l’instrument idéal pour tracer et mesurer des angles. Même si certains sont circulaires (360 degrés), la plupart ont une forme de demi-cercle, soit 180 degrés. Certains rapporteurs d’angles combinent 3 fonctions : un rapporteur d’angle numérique, un niveau à bulle et une fausse équerre.

Le théodolite

Un théodolite est un instrument servant à mesurer des angles verticaux et horizontaux. Une station théodolite permet aussi la mesure des distances.

Les outils de contrôle en bâtiment

Le niveau à fioles (niveau à eau)

Le niveau à fioles ou à eau permet de contrôler une surface et de s’assurer qu’elle correspond à l’angle de référence. Le niveau à fiole va permettre par exemple de déterminer l’horizontalité ou la verticalité d’une surface. C’est un matériel composé de deux tubes gradués (tubes en plastique) et reliés par quelques mètres de tuyau translucide. Le tuyau sera ensuite rempli d’eau et le principe des vases communicants trouve ici son application. La stabilité du liquide déterminera deux points d’un même plan horizontal.

L’équerre et pied à coulisse

Elle sert à vérifier les angles droits à 90° (perpendiculaires) ou à tracer des angles plans droits.

Le fil à plomb

Le fil à plomb est un outil utilisé pour bâtir des murs verticaux. L’utilisation du fil à plomb est basée sur le principe de la pesanteur et indique constamment la direction de celle-ci. La direction du fil à plomb en un lieu déterminé s’appelle la verticale du lieu. Le fil à plomb est constitué de 3 parties : Une cale, qui est maintenue contre le mur à tester, le fil qui passe dans la cale et le pendule pesant.

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter