annuaire professionnel construction

Recherche express de fournisseur

La sélection des pros

Couverture et équipements, façades, bardage

Les matériaux de couvertures sont nombreux. Voici une liste des différents matériaux que vous pouvez utiliser pour vos toitures et vos façades/bardages.

Couverture et toiture

Il existe une grande variété de matériaux de couverture, mais vous devez respecter les réglementations locales, notamment votre plan d’urbanisme. Il est indispensable de s’informer avant de se lancer dans l’aménagement de votre maison.

Tuiles et ardoises

Les toits en tuiles sont les plus courants et varient d’une région à l’autre : tuiles écailles en Alsace, plates en Bourgogne et romanes dans le Sud de la France. Il existe également des tuiles en béton qui durent jusqu’à 50 ans. Après les tuiles, les ardoises sont les plus courantes pour les maisons situées au nord de la Loire ; elles résistent aux intempéries et offrent d’excellentes performances thermiques.

Toitures métal

Votre couverture de toit peut également être en métal : zinc, cuivre, aluminium et plomb par exemple. Les toits métalliques présentent de nombreux avantages : ils sont étanches et résistants, faciles à entretenir, car la mousse et les lichens ne peuvent s’y développer. Légers et durables, ils s’adaptent à toutes les pentes de toit et à tous les styles architecturaux.

Les toits terrasses

Les toits-terrasses sont de plus en plus populaires en raison de l’espace de vie supplémentaire qu’ils offrent. Lorsqu’elles sont facilement accessibles, elles peuvent être utilisées pour le mobilier de jardin. Elles peuvent être recouvertes de gravier, d’un sol carrelé ou de végétation.

Toitures bois

Les toits en bois sont constitués de tuiles imputrescibles. Elles ont l’avantage majeur d’offrir une isolation thermique optimale, avec 70% de pertes d’énergie en moins, et des performances acoustiques idéales.

Toiture shingle

La toiture shingle est fabriquée en fibre de verre et recouverte de bitume, un matériau flexible moins coûteux que les autres matériaux de couverture. Elle est généralement utilisée pour les toits de garage et les abris de jardin.

Toiture béton

Les tuiles bétons sont largement utilisées dans les régions aux conditions climatiques froides et pluvieuses, les toits en tuiles de béton étant très résistants au gel, aux intempéries et à la pollution.

Toiture Zinc

Les toitures en zinc sont traitées avec des produits destinés à éviter tout risque d’oxydation. Ce matériau de couverture présente plusieurs avantages, dont une durée de vie de plus de 50 ans, une légèreté importante et une résistance à la corrosion.

Toiture photovoltaïque

Les tuiles photovoltaïques sont composées de cellules photovoltaïques et de verre trempé qui protège les cellules. Trois fois plus résistant que les tuiles classiques, ce matériau de couverture innovant assure l’étanchéité d’une toiture et transforme les rayons du soleil en électricité. Il a également l’avantage d’être économique, efficace et très rentable.

Toiture en chaume

Les toits de chaume, fabriqués à partir de paille de blé, d’acacia ou de tiges de roseau, ont l’avantage d’être une protection dense avec des performances thermiques intéressantes et une forte étanchéité. Leur esthétique est particulièrement adaptée aux zones rurales.

Toiture en brande

Les toits de brande sont utilisés en bruyère pour les dépendances, les abris de jardin et les garages.

Toiture en lauze

Les toitures en pierre de lauze sont très résistantes aux intempéries (gel, pluie, soleil) et possèdent des qualités isolantes indéniables. Posée dans les règles de l’art, cette roche volcanique plate est, en revanche, relativement contraignante et très chère comme matériau de couverture.

Toiture en tôle

Les toitures en tôle ondulée conviennent à toutes les pentes de toit et ont des qualités isolantes très médiocres ; elles sont donc surtout utilisées pour les garages ou les abris de jardin.

 

Les différents matériaux utilisés pour le bardage

Le revêtement des façades permet d’apporter à son bâtiment un caractère chic, raffiné, moderne, chaleureux et convivial. Il existe un grand choix de matériaux pour le recouvrement extérieur des murs. Coup de projecteur sur les différents types de bardages envisageables.

Le bardage : Définition 

Le bardage désigne l’habit extérieur des murs d’un bâti. Généralement utilisé dans le cas d’une rénovation, le bardage a pour rôle d’embellir les façades afin de redonner un coup de jeune à une habitation. Il permet aussi d’assurer l’isolation thermique extérieure. Ainsi l’aspect extérieur d’une maison n’est pas modifié structurellement, seule l’apparence est transformée.

Le bardage peut être fait de plusieurs matériaux : en béton, bois, céramique, pierre ou ardoise, brique, métal, polycarbonate ou verre, en matériaux composites ou encore en parement (pierre naturelle).

Selon le cas, le bardage se fait par lames, verticales ou horizontales, par tuiles (de bois, de zinc ou d’ardoise) ou par panneaux entiers (des panneaux « sandwichs » dans le cas de l’ITE). Techniquement, le bardage doit garantir une étanchéité parfaite et protéger les murs de l’humidité.

Les différents types de bardage

Le revêtement utilisé sur les murs peut être de différentes sortes : le bois, le métal/l’acier, le PVC, la pierre naturelle ou l’ardoise, les panneaux sandwichs ITE.

Le bardage de façade en bois

Le bois est le matériau le plus utilisé pour le revêtement des murs de par sa facilité de mise en œuvre et son coût moins élevé que les autres matériaux. Il est généralement disponible sous forme de planches, de lames (appelé aussi clin) ou de tuiles et est très utilisé pour isoler les maisons de la chaleur et des intempéries.

Il existe plusieurs sortes de bois différents sur le marché : massifs, locaux ou exotiques, des contrecollés, ou des composites de bois : pin maritime, pin sylvestre, sapin, épicéa, cèdre rouge, mélèze, châtaignier, peuplier, ipé, teck… Ils ont aussi tous des caractéristiques différentes. Certains sont plus beaux esthétiquement, ont une durée de vie plus longue ou sont plus résistants à l’humidité que d’autres. Ainsi, le choix du bois se fera en fonction de l’exposition, de l’usage et de l’objectif du bardage. La pose se fait horizontalement, verticalement ou en tuiles de bois. Elle peut aussi se faire partiellement sur une seule partie de l’habitat.

Il ne faut pas oublier que le bois est un matériau qui nécessite de l’entretien régulier.

Le revêtement de façade en métal/acier

Il s’agit d’une lame en acier ou bac acier dont la largeur peut varier. Leur pose est particulièrement complexe puisqu’elle nécessite des outils et accessoires adaptés.

Différents types d’acier coexistent sur le marché : La tôle, le zinc, l’acier galvanisé, l’aluminium, le cuivre. Chacun possède des avantages et des inconvénients. Prenons l’exemple de l’acier : il est le plus solide d’entre eux, mais n’est pas flexible. Il résiste mal à la corrosion. Léger et inoxydable, l’aluminium quant à lui a le défaut d’être déformable et non résistant à la grêle.

Pourquoi recourir au bardage en métal ? Avantages du bardage en acier : 

  1. L’acier a la particularité d’être très étanche et permet une protection contre l’humidité, les UV, le gel et autres intempéries.
  2. L’acier, couplé à un écarteur thermique, permet d’atteindre de bonnes performances énergétiques.
  3. Le métal ne nécessite pas d’entretien particulier.
  4. Ce matériau possède de multiples combinaisons quant aux choix des couleurs et des finitions.

Le Bardage en PVC

Très apprécié pour son faible coût, le revêtement en PVC a la particularité d’imiter les finitions et l’esthétisme des bardages en bois ou en pierre.  Facile à travailler et à poser, il est aussi plus facile à entretenir. Durable, résistant aux intempéries et à certains chocs, le PVC est aussi approuvé pour sa légèreté et sa capacité d’isolation thermique. En effet, en été, le bardage PVC maintient la chaleur à l’extérieur et conserve la fraîcheur à l’intérieur. Les lames de bardage en PVC se fixent par vissage, emboîtement, clipsage, agrafage…

Bardage en pierre naturelle ou ardoise ou brique

Matériaux haut de gamme permettant de sublimer les murs extérieurs d’une maison, le parement et l’ardoise revêtent de nombreuses qualités esthétiques et pratiques et donnent un style authentique et traditionnel à la maison. Le bardage en pierres naturelles procure de bonnes performances énergétiques. L’isolation est maintenue et continue en été comme en hiver. Il est possible d’insérer un isolant calorifique derrière les plaques de pierre ou directement sur les murs. Ce bardage extérieur est solide, durable, étanche et résistant aux intempéries.

Le coût de la pierre est élevé ainsi que le prix de la pose puisqu’il faut recourir à des artisans spécialisés. Il existe une alternative moins coûteuse : le revêtement par la pierre synthétique ou reconstituée qui permet un coût en moyenne 40% moins cher.

L’ardoise naturelle offre quant à elle plusieurs possibilités de design pour décorer l’extérieur d’une maison. Elle confère ainsi une composition et un style unique au bardage. L’ardoise 100 % naturelle est le matériau de toiture et de façade le plus résistant (+ de 100 ans). Elle ne nécessite aucun entretien et est très résistante face aux intempéries.

 

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter