Confort acoustique : comment l’améliorer au sein d’une maison ?

Plus qu’un simple désagrément, le bruit est dorénavant considéré comme un risque non négligeable pour la santé. En Europe, près de 20 % de la population est victime de pollution sonore issue de son environnement. Il en découle des problèmes de sommeil et une baisse de la qualité de vie. Le confort acoustique prend donc une importance particulière aux yeux de vos clients. Il est plus que jamais essentiel de trouver les solutions acoustiques pour l’améliorer avec des travaux adaptés.

Confort acoustique

Les principales causes de la pollution sonore

 

À l’extérieur du logement comme à l’intérieur, certains bruits impactent directement le confort acoustique. D’un côté, on retrouve les bruits provenant de la rue et de la circulation, mais aussi ceux issus du voisinage. 

De l’autre, les bruits internes peuvent provenir de la télévision du salon ou de différents chocs lors de la fermeture des portes et fenêtres. Les équipements électriques, ainsi que les canalisations peuvent également constituer des bruits intempestifs désagréables. 


En matière de pollution sonore, 3 différents types de bruits se distinguent dans le secteur du bâtiment. Les bruits aériens se propagent dans l’air à l’exemple de la musique, des voix, du son de la télé, des voitures ou des avions. La réglementation acoustique NRA stipule qu’ils ne doivent pas dépasser 30 décibels dans la maison. Les bruits d’impact s’effectuent au contact des matériaux qui constituent les bâtiments. Il s’agit des bruits de pas, des claquements de portes… La réglementation impose un maximum de 58 décibels. Les bruits issus des systèmes de ventilation et de chauffage forment la dernière catégorie. Le niveau sonore dépend des équipements choisis. 

Le rôle de l’expert acoustique est de trouver la solution la plus appropriée pour limiter ces bruits au quotidien. À travers des éléments de construction précis, il améliore l’isolation phonique pour favoriser le bien-être de votre clientèle. 

 

Votre guide sur les nouvelles normes en bâtiment !

 

Les divers travaux pour améliorer le confort acoustique

 

Tous les types de pollutions sonores ont tendance à pénétrer dans la maison au travers du moindre défaut d’étanchéité. Sans une installation adéquate, les bruits traversent les murs et créent une gêne au travail comme dans la vie quotidienne. Heureusement, des dispositifs permettent de les limiter pour un plus grand confort. 

 

Réaliser un faux plafond :

Dans le cadre d’une maison à étage, il n’est pas rare que les bruits de pas résonnent au rez-de-chaussée depuis le 1er étage. Il en est de même en appartement avec le voisinage. La mise en œuvre d’un faux plafond sur ossature métallique avec isolant contribue à réduire les décibels. 

 

Remplacer les fenêtres :

Point incontournable pour la qualité de l’isolation, les fenêtres sont source de nombreuses nuisances sonores. L’installation de modèles plus récents et performants favorise une diminution des bruits provenant de l’extérieur. Il existe des vitrages à isolation renforcée pour profiter d’un niveau accru sur le plan acoustique et thermique. 

 

Renforcer l’isolation des murs :

Qu’il s’agisse des murs donnant sur l’extérieur ou des cloisons dans la maison, une meilleure isolation permet d’atténuer la transmission du bruit. Il existe de multiples solutions et matériaux pour l’améliorer. De la peinture anti-bruit aux panneaux acoustiques, vous pouvez opter pour un large panel de techniques afin de favoriser le bien-être de vos clients. Le doublage avec une couche de laine minérale reste une solution simple et efficace. 

 

Mieux isoler la porte d’entrée :

Tout comme les fenêtres, la porte d’entrée est un poste essentiel. Une mauvaise étanchéité à l’air laisse les bruits s’immiscer dans le logement. Les professionnels proposent des modèles efficaces qui combinent esthétisme et performance. L’ajout de joints spécifiques ou d’un rideau anti-bruit peut contribuer à un haut niveau de protection phonique. 

 

Veiller à la bonne isolation du plancher :

La propagation du bruit ne se limite pas aux murs et au plafond. L’isolation du sol peut être renforcée pour atténuer les bruits de pas et d’impacts divers. Outre la pose de moquette, il est possible de mettre en œuvre une sous-couche insonorisante adaptée au type de revêtement choisi. Le matériau utilisé joue également un rôle essentiel.

 

Ajouter des équipements anti-bruit :

Pour limiter la réverbération du bruit, il convient d’installer divers équipements. Parmi eux on retrouve les tapis de toutes sortes et les rideaux épais devant les fenêtres. Sur ces dernières, le choix du vitrage peut apporter une véritable barrière contre les bruits extérieurs. L’ameublement est également une solution pérenne. Les meubles lourds limitent la propagation des bruits en intérieur

 

Des fournisseurs pour vous accompagner dans vos chantiers

 

Les fenêtres Kommerling :

Spécialiste des menuiseries et fermetures en PVC, Kommerling dispose d’une expérience de plus d’un siècle dans le domaine. L’entreprise propose notamment une nouvelle gamme 76 ADVANCED avec de hautes performances d’isolation acoustique, thermique et d’étanchéité, sans oublier un design soigné.

 

Groupe Isosta :

Fournisseur de solutions pour les domaines de la construction et la menuiserie extérieure, Isosta propose des panneaux sandwich, pour façades et soubassements. Tournés vers l’innovation, les produits allient un grand confort acoustique et thermique avec un esthétisme soigné. 

 

Soprema SAS :

Avec plus d’un siècle d’expérience, SOPREMA est un acteur incontournable des sous-couches phoniques, de l’isolation et de la couverture. Ses solutions d’étanchéité à l’air et à l’eau sont utilisées partout dans le monde. 

 

Ursa France :

Dans le neuf comme la rénovation, Ursa réalise des produits et systèmes d’isolation en laine minérale et polystyrène extrudé. La société Ursa est devenue le partenaire privilégié de nombreuses entreprises du bâtiment pour l’isolation acoustique et thermique. 

 

Fibran : 

Avec la plaque FIBRANGYPS super, l’entreprise Fibran apporte une solution acoustique à haute performance et sans substances polluantes. La structure spéciale de FIBRANGYPS super lui procure une grande résistance mécanique, aux rayures, au feu, et à l’humidité.

 

Près d’un Français sur deux affirme subir des nuisances sonores dans son logement. L’unique solution réside dans une amélioration de l’isolation acoustique pour une meilleure qualité de vie au quotidien. Lors de la construction d’un bâtiment, des niveaux acoustiques doivent être respectés conformément à la réglementation en vigueur. Pour en savoir plus sur toutes les normes qui régissent le secteur du BTP, nous vous proposons un livre blanc riche en informations. 

 

Votre guide sur les nouvelles normes en bâtiment !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter