Les immeubles en bois : incontournables ou utopie ?

immeuble bois

Avec des propriétés techniques et esthétiques remarquables, le matériau bois s’utilise de plus en plus fréquemment pour la réalisation d’immeubles. Durable et écologique, il est capable de répondre à tous les types de constructions et aide à lutter contre le réchauffement climatique. Dans la lignée des politiques éco responsables, l’utilisation du bois en architecture possède de nombreux atouts et s’adapte aux nouvelles normes et réglementations du secteur du bâtiment en France.

 

La dimension écologique du bois

 

Si le béton reste le principal matériau pour la construction, il implique une grande utilisation d’eau, de sable et d’énergie. En plus d’une diminution de ces réserves au niveau mondial, la fabrication d’un immeuble à partir de béton donne lieu à d’importantes émissions de carbone. À l’inverse, le recours à des matériaux biosourcés comme le bois contribue à limiter la pollution de l’air. En effet, une structure en bois permet de stocker le carbone et de réduire l’empreinte écologique.

 

Aujourd’hui, la technique du bois lamellé-croisé offre la possibilité de réaliser des projets de grande hauteur. Le lamellé-collé se concentre sur la charpente et la légèreté du lamibois sur les poutres et planchers. Différents types de panneaux bois sont adaptés à une construction d’immeubles de bureaux ou de logements sur plusieurs étages. 

 

Les diverses parties d’une tour en bois sont préfabriquées et génèrent très peu de déchets. En usine comme sur le chantier, les chutes de bois peuvent être valorisées et leur assemblage ne nécessite pas d’autres matériaux. Il en découle une moindre pénibilité du travail et des économies non négligeables au fil des projets.

 

Appréhendez au mieux la tendance des constructions en matériaux biosourcés !

 

Le bois : un matériau aux nombreux avantages

 

Avec des propriétés exceptionnelles, le bois est un matériau à la fois naturel et biodégradable. Depuis des siècles et des siècles, la construction en bois se distingue par une remarquable durabilité. Lorsqu’il est maintenu suffisamment sec à l’abri de l’humidité, le bois est un matériau d’une grande fiabilité. Léger, il se prête à merveille à une construction de plusieurs mètres grâce à une large capacité portante. Cette dernière est équivalente voire supérieure au béton et à l’acier. 

Le bois se démarque notamment par une grande stabilité dimensionnelle et une rapidité d’exécution sur le chantier. Flexible, il fait preuve d’une importante résistance mécanique et résiste très bien au feu. Il permet ainsi de réaliser toutes sortes d’édifices comme des maisons, des sièges sociaux d’entreprises et autres bâtiments publics. Dans des grandes villes comme Paris, le bois fait office de nouvelle solution architecturale et écologique pour mettre en valeur le tissu urbain. 

 

La qualité d’un ouvrage en bois et soumis à la bonne application des travaux de conception. Grâce à ses diverses performances naturelles, le bois améliore le confort thermique des bâtiments et limite les déperditions de chaleur. Jusqu’à 15 fois plus isolant que le béton, le bois répond parfaitement aux nouvelles exigences en matière d’isolation et de confort thermique. 

Il contribue également à l’absorption et à la restitution de l’humidité pour une meilleure qualité de l’air ambiant. Les risques d’allergie et de problèmes respiratoires dus à une pollution intérieure sont grandement limités avec une construction en bois. Grâce à ces avantages qui favorisent une bonne hygiène, les bâtiments en bois sont parfaitement adaptés au secteur de la santé et de l’enseignement. Le bois participe au bien être des résidents pour un environnement de vie optimal. 

 

Sur le plan esthétique, le bois s’intègre dans tous les styles décoratifs du traditionnel au moderne. Il favorise une harmonie visuelle et apporte un cachet indéniable à tous les types de construction. Très apprécié des architectes pour ses qualités, le bois s’appuie sur des technologies constructives toujours plus performantes au fil des années. On le retrouve fréquemment dans la rénovation de bâtiments anciens pour la préservation du patrimoine architectural. 

 

L’objectif de l’état : booster la filière bois

 

Fortement soutenue par le gouvernement, la filière du bois en France ne parvient pas à combler l’ensemble de la demande. Représentant plus de 400 000 emplois, le secteur est d’une importance capitale pour encourager la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif est donc d’augmenter sa capacité de production et de favoriser la décarbonisation au sein des chantiers de construction. Le plan de relance mis à place prévoit 150 millions d’euros pour le reboisement et 50 millions pour la modernisation de la filière du bois. De nouveaux investissements sont prévus dans le futur afin d’améliorer le secteur.

 

Solide, léger, isolant et écologique, le bois est un matériau économiquement viable qui ne manque pas d’atouts. Il entraîne une technique de construction bien plus respectueuse de la planète que tout autre. Avec la majorité des transformations réalisées en usine, la construction de bâtiments en bois se développe et s’adapte aux travaux de grande hauteur. Au fil du temps, la création d’immeubles en bois se démocratise et voit les projets se multiplier. C’est maintenant aux professionnels de maîtriser les compétences nécessaires pour encourager l’utilisation du bois. À l’exemple des nombreux matériaux biosourcés, le bois œuvre pour la préservation de l’environnement. N’hésitez pas à consulter notre livre blanc pour mieux connaitre les spécificités de la construction à partir de matériaux biosourcés.

 

Appréhendez au mieux la tendance des constructions en matériaux biosourcés !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter