Vitrage trempé : une solidité incomparable

Entre 2 à 5 fois plus résistant qu’un verre ordinaire, le vitrage trempé subit une transformation, appelée « la trempe », qui lui donne sa particularité à ce type de verre. Très apprécié pour sa robustesse, il fait partie des verres de type securit, car il améliore la protection de ses utilisateurs. D’une part, il est capable de supporter de nombreux chocs et, même en cas de bris, limite grandement le risque de blessures en évitant de former de grands morceaux tranchants.

Malgré un prix plus élevé du fait de son traitement chimique ou thermique, il affiche des facultés utilisées dans divers produits et applications pour les secteurs du bâtiment, du mobilier et d’autres domaines plus spécifiques.

 

Vitrage trempé : les méthode de réalisation

Le vitrage trempé est issu de tous types de verre. Pour se faire, il peut subir deux traitements de trempe différents afin de modifier sa composition. Il peut ensuite être simple ou isolant, mais également feuilleté pour profiter d’un niveau de sécurité optimal.

 

La trempe thermique

 

Le verre est chauffé à une très haute température de 700°C avant d’être rapidement refroidi avec de l’air pulsé à 300°C. Lorsqu’il a été traité thermiquement, le verre trempé est réalisé sur mesure et ne peut plus être modifié. Aucun percement ou découpe ne peut être réalisé. On le retrouve dans la conception de doubles vitrages et de verres feuilletés haute résistance comme dans les cloisons, les portes vitrées, les verrières, les parois de douche, les crédences, les plateaux de tables, ainsi que le mobilier urbain.

 

La trempe chimique

 

Le verre trempé par traitement chimique obtient le plus haut degré de solidité. Pour y parvenir, il bénéficie d’un bain dans une solution de sels fondus à une température de 400°C durant 12 à 36 h. Sa résistance unique lui confère des propriétés appréciées pour la conception de hublots d’avion, de matériels blindés et de cellules photovoltaïques.

 

Vitrage trempé : avantages et inconvénients

Les différents traitements du verre trempé lui procurent des qualités uniques qui justifient le coût plus élevé dont il fait l’objet. Une grande majorité des vitrages trempés de 10 à 19 mm d’épaisseur sont classés dans la catégorie de sécurité 1C1, selon la norme EN 12600.

 

Résistance accrue

 

Capable de ralentir les tentatives d’intrusion, le vitrage trempé offre une plus importante solidité face aux impacts et la flexion. De la même façon, il supporte très bien les aléas du vent, même en cas de forte pression. Des propriétés qui répondent parfaitement aux besoins des vitrines des magasins à travers tout l’hexagone.

 

Protection en cas de casse

 

S’il n’est pas feuilleté, et donc associé à des films PVB (polyvinyle butyral), le vitrage trempé peut se casser à la manière d’un verre classique. Mais contrairement à ce dernier, il se brise en un grand nombre de petits éclats non tranchants et peu dangereux, permettant d’éviter les accidents et d’atténuer le risque de blessures. Il n’en reste pas moins beaucoup plus difficile à casser que n’importe quel autre verre.

 

Adapté aux températures élevées

 

En zone très ensoleillée comme à proximité d’une source de chaleur, le verre trempé se montre idéal pour résister aux chocs thermiques. Il s’avère donc très pratique pour diverses utilisations spécifiques du secteur industriel.

Trop souvent pointé du doigt pour son coût plus important qu’un verre ordinaire, le vitrage trempé affiche pourtant des caractéristiques nettement supérieures. Bien qu’il compte parmi les vitrages de sécurité, son emploi n’est pas toujours adapté aux chantiers les plus classiques où l’on sollicitera plus aisément le verre feuilleté. Généralement destiné à des utilisations et des clients plus spécifiques, le verre trempé possède de nombreux atouts à ne pas négliger. En fonction des travaux à réaliser, il peut être judicieux de se renseigner auprès des assurances concernées qui exigent certains moyens de protection contre les tentatives d’effractions et de cambriolages, notamment avec des types de vitrages imposés.

Nos meilleures recommandations tous les mois dans votre boîte e-mail !

Newsletter